Anne Derouard sopranoAnne Derouard, soprano, est initiée très jeune à la musique et se destine rapidement à l’Art Lyrique. Après ses études universitaires à la Sorbonne, elle obtient au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice son Prix de chant à l’unanimité mention Très Bien, et reçoit les félicitations du jury dont celles du Président, Franck Ferrari, ainsi que son Prix de Musique de Chambre et son Prix de Solfège.

Diplômée mention Très Bien au Concours des Maîtres du Chant Français, elle décroche les Prix du Public et IIIème Prix du Concours International du Médoc et a  l’honneur d’être invitée à la prestigieuse Académie Internationale de Musique de Villecroze.

Reconnue jeune voix wagnérienne par la Fondation Richard Wagner elle est invitée au Festival de Bayreuth 2011.

En 2012 elle est finaliste du concours Dresden Opera Competition au Bolchoï de Moscou et du concours de Béziers.

Elle commence sa carrière lyrique par de nombreux concerts et récitals avant de débuter sur scène avec le rôle de Dorabella dans Cosi fan Tutte de Mozart sous la direction d’Olivier Holt.

Reçue au concours d’entrée du Centre d’Art Lyrique de la Méditerranée la soprano se perfectionne auprès d’Elizabeth Vidal et André Cognet et suit de nombreuses master-classes lors desquelles elle rencontre de grands noms du monde de la musique qui désormais la soutiennent dans ses débuts : Dalton Baldwin, Sylvia Sass, Lorraine Nubar, Alain Garichot…

Ses qualités lui permettent d’être l’invitée de nombreuses scènes. Elle se produit régulièrement en France ainsi qu’à  l’étranger (Allemagne, Croatie, Russie, Slovénie, Ukraine).

Elle est accompagnée par des ensembles aussi prestigieux que les 18 violoncelles de la Schola Cantorum, l’Ensemble Lachrymae, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre Symphonique Azuréen…sous la direction d’Olivier Holt, Jean Deroyer, Erwan Fauré, Dominique Fanal, Alexandre Myrat, Amaury du Closel… et par des pianistes de renommée internationale comme Moyuru Maeda qui compte parmi les plus importants promoteurs de la musique française au Japon, Françoise Maciocchi, chef de chant de l’Opéra de Paris, David Triestram, figure renommée de la scène musicale internationale (Opéra de San Francisco, La Fenice de Venise, la Maison Blanche…), Sergei Chechetko (Helicon Opera), Ekaterina Deleu (Bolchoï, Metropolitan Opera)…

Elle vient de chanter le rôle titre de Brünnhilde dans La Walkyrie de Richard Wagner sous la direction d’Alexandre Myrat et d’Amaury du Closel, mise en scène par Pierre Thirion-Vallet.

Les capacités vocales hors du commun de la jeune soprano lui permettent d’aborder aussi bien le grand répertoire français, allemand, italien, russe mais également de passer à des œuvres plus légères comme certaines pièces d’Offenbach, de Messager, d’O. Strauss…ou bien aux standards de jazz.

  4 comments for “Anne Derouard, Soprano

  1. TREGLOS
    28 décembre, 2013 at 23 h 48 min

    Une voix superbe. Anne Derouard est promise à une grande carrière.

  2. TREGLOS
    28 décembre, 2013 at 23 h 49 min

    Une voix superbe.
    Anne Derouard mérite d’être parmi les grandes voix.

  3. Trolard
    21 mai, 2014 at 17 h 10 min

    Transportée par sa musicalité, c’est une voix exceptionnelle.

Répondre à TREGLOS Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *